Elise Berthelier a le talent de nous promener de l’éclat de rire à la petite larme sans même qu’on s’en soit rendu compte. Chacune de ses chansons est un petit sketch cinématographique qui nous embarque dans une histoire, son histoire peut-être, qu’elle nous dévoile par bribes avec légèreté, précision et finesse. Si on ajoute à ça qu’elle écrit et compose ses chansons et qu’elle s’accompagne sur scène à la guitare, on aura dressé le portrait de l’artiste couteau suisse qu’elle est.

Elise a grandi entre Subligny, Orléans, Yaoundé et Paris. Elle commence par la flûte à bec au collège, mais ce n’est pas vraiment pratique pour chanter... Elle décide alors que la guitare c’est plus simple, et passe quelques années à tanner son prof pour qu’il lui relève des grilles d’un chanteur Suisse aux cheveux mi-longs et se roule par terre quand il essaie de lui faire jouer Le petit pont de bois.

Mais c'est d'abord le théâtre qui l'appelle, elle rentre au Conservatoire National d’Art Dramatique de Paris en cassant la figure à son partenaire sur un air d’opérette. Depuis, elle a joué dans de nombreux spectacles de théâtre et tourne des fictions pour le cinéma et la télévision.

Après une période parentale chargée, elle reprend il y a 2 ans de le chemin de la scène musicale, mais cette fois-ci seule avec sa guitare.

Elle rencontre une bien belle guitare de Thierry Haclin, luthier en Ardèche, grâce à Julie-Marie, flamboyante chanteuse Savoyarde.